Tout savoir sur le bois de chauffage : méthode, outils et stockage

 

Plus économique et écologique, le chauffage au bois fait son come-back dans nos chaumières. Utilisé comme chauffage principal ou comme énergie d’appoint, le chauffage au bois est moderne et convivial. La saison hivernale est idéale pour couper son propre bois de chauffage. Découvrez comment couper son bois de chauffage et comment le stocker.

 

Le bois de chauffage

Le bois de chauffage peut s’acheter auprès d’un professionnel, déjà coupé en bûchettes ou bien seulement en stères, dans ce cas, il ne reste plus qu’à le fendre en bûchettes. Pour des raisons économiques, il est également possible de couper son bois sur des parcelles mises à disposition par les communes, pour cela, il faut abattre l’arbre puis le détailler en stères, et en bûches.

Quand couper le bois ?

La période hivernale est parfaite pour couper le bois; la sève descend dans les racines de l’arbre, ainsi le bûcheronnage est plus aisé.

Comment couper le bois ?

Avec abattage :

1) Vous faîtes votre bois de chauffage de l’abattage au sciage. Pour commencer, il faudra abattre l’arbre à l’aide d’une tronçonneuse thermique. Voir nos conseils pour abattre un arbre

Une fois l’arbre abattu, il faut enlever les branches pour ne garder que le tronc. Les grosses branches serviront au chauffage tandis que les petites serviront à l’allumage du feu dans la chaudière ou le poêle. Débitez l’arbre en tronçons d’un mètre sur 30 cm. Si le diamètre du tronçon est supérieur, recoupez-le.

2) Vous avez ainsi obtenu des stères de bois qu’il faut recouper en bûchettes, plus faciles à manipuler et adaptées à la taille des foyers dans lesquels le bois va brûler. Pour fendre le bois, il faut vous munir d’une fendeuse à bûche ou d’un merlin, à défaut, l’opération peut également se faire à la tronçonneuse.

  • À la fendeuse : La fendeuse fait tout le travail pour vous, vous devez simplement guider la bûche sur le plan de travail et la scie découpe de bois.
  • À la tronçonneuse : Chaque bûche d’un mètre doit être coupée en petit tronçon de 30 cm. Pour cela, vous pouvez mettre la bûche sur un chevalet ou sur 2 tréteaux, de façon à avoir du vide sous la bûche. Il suffit ensuite de couper la bûche à la tronçonneuse comme un gâteau.
  • Au merlin : La bûche est couchée à terre, il faut vous mettre debout, les pieds de chaque côté de la bûche. Les bras tendus, il faut donner un coup de merlin au milieu de l’une des extrémités de la bûche avec le côté pointu du merlin pour ainsi faire une fissure dans le bois. Il faut ensuite y mettre le coin et taper de la même façon mais avec le coté carré du merlin jusqu’à ce que la bûche se sépare en 2. Réitérez l’opération si le morceau est encore trop haut. Cette méthode est fatigante et convient lorsqu’il y a de petites quantités de bois.

 

Sans abattage :

Vous avez chez vous des stères de bois non recoupées ? Pour les détailler en bûches, lire le point 2 du paragraphe Comment couper le bois ?

Choisir ses outils

Pour la découpe :

Afin de couper son bois dans les meilleures conditions, il faut investir dans un équipement, heureusement vite amorti par rapport aux autres modes de chauffage.

Tronçonneuse thermique CS400 40 cc
Tronçonneuse thermique CS400 40 cc

 

Fendeuse à bûches
Fendeuse à bûches

 

Merlin Fickars
Merlin Fiskars

 

 

  • L’indispensable tronçonneuse, également utile pour d’autres travaux au jardin. Il en existe 2 types : électrique ou thermique. L’électrique convient mieux pour des petits travaux à domicile, tandis que la thermique est idéale pour les travaux à l’extérieur. Voir nos conseils pour bien choisir sa tronçonneuse
  • La fendeuse à bûche pour scier le bois en un coup de main et presque sans effort. La fendeuse est très pratique pour fendre rapidement de grosses quantités de bois.
  • Le merlin, pour fendre manuellement le bois, idéal pour les personnes ayant quelques stères à fendre ou bûches à recouper.

 

Pour la protection :

La protection lors de cette activité est très importante et ne doit pas être négligée. Le bûcheronnage reste une activité dangereuse, c’est pourquoi il faut s’équiper correctement pour réduire le risque d’accident.

Casque de bûcheronnage Mc Culloch
Casque de bûcheronnage Mc Culloch

Kit de protection : jambières + casque + gants
Kit de protection : jambières + casque + gants

Huile 2 temps pour tronçonneuse
Huile 2 temps pour tronçonneuse

 

Le stockage des bûches

Pour chauffer de manière optimale, le bois de chauffage doit être sec et avoir au moins 2 ans. Il doit donc être stocké dans des conditions idéales.

Conservation

Pour que la combustion se fasse dans de bonnes conditions dans le foyer de la chaudière, il faut du bois sec qui ait au moins séché pendant 2 ans. Il ne faut surtout pas brûler de bois “vert”, risquant à long terme, d’endommager la chaudière.

Méthode de rangement

Pour sécher correctement, le bois doit être rangé de façon optimale :

  • Dans un endroit aéré et à l’abri de l’humidité (si le bois est mouillé par la pluie, pas de panique, il suffit de le mettre au sec pendant 1 mois avant de l’utiliser), si possible contre un mur.

 

  • Il ne faut pas déposer les bûches à même le sol : il faut les mettre sur une dalle de béton par exemple.
    • Posez votre base afin que le bois ne soit pas en contact direct avec le sol (béton, tôle, planche, etc..)
    • Mettez des supports verticaux à chaque extrémité de la base, ceci afin de pouvoir ranger les bûches en hauteur et maintenir le bois
    • Empilez les bûches en quinconce

 

  • Afin de le protéger et de bien le ranger, il existe des abris à bûches ou des bâches de protection.
Abri à bûches pour 2 stères
Abri à bûches pour 2 stères

 

 

Abri à bûche 9 stères
Abri à bûche 9 stères

 

 

Bâche de protection pour bûche d'un mètre
Bâche de protection pour bûche d’un mètre

 

 

L’abri à bûches se pose sur une dalle de béton, il suffit ensuite d’empiler les bûches et le bois est prêt à sécher.

Partagez cette fiche conseil !Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Merci beaucoup pour vos conseils! Jusqu’ici, j’ai eu du mal à trouver le rangement idéal pour mes bûches mais vos méthodes de rangement m’ont beaucoup aidé. Merci encore!

  2. Je trouve cette article à la fois intéressant et très utile. En tout cas pour le stockage, je vous remercie spécialement d’avoir préciser l’existence des bâches de protection. Moi qui pensais qu’on ne pouvait stocker les bois de chauffage qu’avec les abris bûches. Mieux vaut bien sécher le bois pour bénéficier de plus de chaleur. Encore merci et à bientôt!

  3. Bonjour!
    Un article très utile pour mieux entretenir les bois du chauffage. Il est nécessaire de bien choisir les tronçonneuses avant de couper les bois de chauffage. La prise d’un meilleur choix de tronçonneuse permet à son utilisateur de donner une meilleure forme aux divers bois coupés. Plus les bois sont coupés en forme bien ajustée, plus il sera facile de les recouper avant qu’ils soient arrangés dans un lieu de stockage.
    Merci pour vos conseils utiles et très pratiques.

  4. Je vous remercie pour cet article très précis, concret et plein de conseils. Le stockage est effectivement une étape extrêmement importante qu’il ne faut pas négliger. Le rangement sur palettes permet de surélever le tas de bois, ce qui permet à l’air de circuler et prévient les forts taux d’humidité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.