Des légumes primeurs à semer en février

Quel plaisir de croquer les petits légumes primeurs au printemps, mais avant de les déguster il va falloir les semer !

Le semi hâtif sous abri des légumes primeurs permet de gagner du temps sur la récolte future. Il se pratique sous tunnel ou châssis, voire même sous serre afin de protéger les plantules des aléas climatiques et gagner quelques précieux degrés.

Les carottes

FM060607_009.jpg
Copyright : F. Marre – Rustica

Choisissez exclusivement des variétés hâtives ou à forcer ainsi la réussite sera assurée. Parmi elles  ‘Parmex’, ‘Davanture’, ‘Demi-longue Nantaise’ ou ‘Ronde de Paris’.

 

Comment procéder ?

  • Désherbez manuellement et binez la terre pour qu’elle soit parfaitement décompactée.
  • Ajoutez quelques pelletées de sable en terre lourde et argileuse.
  • Créez des buttes pour surélever le sol en terrain humide.
  • Ratissez pour bien aplanir la planche de semis. Puis tassez avec le dos du râteau.
  • Semez en surface et couvrez d’une couche très fine de sable.
  • Arrosez en pluie fine.
  • Refermez le tunnel ou le châssis.

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : Pensez à éclaircir les plantules lorsque celles-ci présenteront deux vraies feuilles pour assurer un bon développement des carottes qui resteront en place.

 

 

Les petits oignons

273605J.jpg
Copyright : F. Marre – Rustica

Préférez les variétés hâtives de petits oignons blancs comme ‘Extra hâtifs Barletta’ ou encore ‘Très hâtifs de la Reine’.

 

Comment procéder ?

Attention la culture des oignons ne tolère pas un sol détrempé.

  • Amendez le sol avec du compost et du sable si celui-ci est argileux et lourd, un excès d’humidité serait néfaste.
  • Creusez des lignes peu profondes distantes de 20 cm.
  • Semez dans ce sillon.
  • Recouvrez d’une fine couche de terre.
  • Tassez légèrement.
  • Éclaircissez lorsque les plantules atteignent la taille d’un crayon pour ne garder qu’un sujet tous les 3 cm.

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : Formez une légère butte dans laquelle vous aurez incorporé un peu de sable de granulométrie moyenne si votre terrain est très humide et semer directement dessus.

 

 

Les laitues

CH100314_094.jpg
Copyright : C. Hochet – Rustica

Vous pouvez semer dès à présent les laitues pommées, Batavias ou Sucrines comme ‘Reine de Mai’ et ‘Reine des glaces’ ou les laitues à couper comme ‘Feuille de chêne’.

 

Comment procéder ?

Le semis en caissette sous châssis permet un meilleur contrôle du semis au repiquage.

  • Composez un mélange à partir d’1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable et 1/3 de terreau.
  • Placez-le dans la caissette et tassez la surface.
  • Semez vos salades et couvrez les graines avec une légère couche de mélange.
  • Arrosez et mettez sous châssis.
  • Repiquez en pleine terre lorsque les plantules auront au moins 4 feuilles en ménageant une distance de 30 cm en tous sens.
  • Arrosez en pluie fine.

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : N’hésitez pas à couvrir vos plantules repiquées avec le kit tunnel de forçage pour les protéger le temps que la reprise soit bien assurée ainsi que durant les périodes les plus froides.

 

 

Le mesclun

FM130709_070.jpg
Copyright : F. Marre – Rustica

Mélange composé de diverses pousses de légumes feuilles comme les laitues, la mâche, les épinards, le cresson alénois mais aussi le plantain corne-de-cerf, le mesclun doit être croquant et appétissant.

 

Comment procéder ?

  • Retirez les mauvaises herbes et les pierres puis décompactez la terre avec une binette.
  • Ratissez la surface du sol pour l’aplanir.
  • Mélangez les diverses graines et semez en surface de manière assez dense.
  • Recouvrez les graines avec de la terre tamisée puis arrosez en pluie fine.

 

 

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : Jouez sur les couleurs et les textures en ajoutant des salades de couleur rouge et des chicorées. Votre mesclun sera plein de gaieté !

 

 

La roquette

cette plante issue de la famille des Brassicacées tout comme le chou, possède une saveur piquante et poivrée encore plus présente sur les jeunes feuilles.

 

Comment procéder ?

  • Supprimez toutes les mauvaises herbes et leurs racines, ainsi que les cailloux puis binez la terre.
  • Ratissez pour aplanir la planche et tassez légèrement la surface du sol.
  • Semez les graines dans des sillons d’1 cm de profondeur et espacés de 20 cm.
  • Faites retomber la terre des bords vers l’intérieur du sillon.
  • Tassez et arrosez en pluie fine.

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : Arrosez souvent la roquette et récoltez environ 1 mois après le semis pour que les feuilles ne soient pas trop dures et piquantes.

 

 

Les radis

CH091126_000.jpg
Copyright : C. Hochet – Rustica

Il s’agira ici de cultiver des radis ‘à forcer’. Parmi les variétés les plus intéressantes on compte ‘Rond écarlate hâtif’, ‘Prélude’ et ‘Gondry’.

 

Comment procéder ?

La culture sous châssis convient bien aux radis.

  • Placez une couche de fumier sur la surface du sol dans le châssis ; en se décomposant celui-ci dégagera de la chaleur.
  • Couvrez-la avec une épaisse couche de terre et de terreau (au moins 25 cm).
  • Tassez la surface.
  • Semez les graines très claires pour qu’elles soient bien espacées.
  • Couvrez les graines avec une fine couche de terreau puis arrosez en pluie fine.
  • Refermez le châssis.

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : Semez le radis blanc ‘Eispfazen’, il possède une longue racine et apportera une touche d’originalité.

Partagez cette fiche conseil !Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.