Des fleurs résistantes pour un été en toute sérénité

 

En été, le soleil brûlant et le manque d’eau compliquent tout au jardin. Pour obtenir de belles floraisons malgré tout, optez pour des stars de l’été, robustes et florifères, elles ont tout pour plaire !

 

 

Des massifs hauts en couleur

 

De beaux massifs même en plein soleil estival c’est possible grâce à notre sélection de fleurs réclamant peu d’arrosages et ne nécessitant qu’un entretien restreint.

 

Les rudbeckias et les brachycomes : une belle association

Rudbeckia
Copyright : F. Marre – Parc Floral de Paris – Rustica

Ces deux plantes sont capables de fleurir jusqu’aux gelées et sont très faciles à cultiver. Les fleurs jaunes et lumineuses des rudbeckias formeront un joli contraste avec les touffes arrondies portant les douces marguerites aux teintes pastel des Brachycomes.

  • Plantez les rudbeckias et les brachycomes en plein soleil dans un sol bien drainé en respectant 50 cm de distance entre chaque pied.
  • Arrosez les premières semaines pour favoriser un bon départ. Ensuite, ces plantes se contenteront d’un entretien minimal consistant à retirer les fleurs fanées et à un arrosage copieux hebdomadaire en période de sécheresse.

 

Les cosmos : Idéaux en fond de massif

Cosmos
Copyright : F. Marre – Rustica

Plante annuelle au feuillage léger et à la floraison blanche, rose pâle ou fuchsia de longue durée (juillet à octobre), le cosmos est idéal en fond de massif car il peut atteindre une hauteur de 1,5m.

  • Semez le cosmos fin avril en place, lorsque le sol est bien réchauffé.
  • Éclaircissez les plantules pour n’en garder une que tous les 25 cm.
  • Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser une nouvelle floraison.

 

 

 

Les némésias et les œillets d’Inde pour des bordures colorées

Ces deux plantes annuelles pourront être utilisées pour souligner un massif ou border une allée. Les œillets d’Inde présentent des fleurs aux teintes chaudes variant du jaune à l’acajou ; ils se plairont en compagnie de blancs Némésias ‘Sunsatia Coconut’ au délicat parfum de miel, bien résistants au soleil estival.

  • Plantez les némésias et les œillets d’Inde de fin avril à fin mai en plein soleil et en sol bien drainé. Le semis de ces derniers est aussi possible en place en mai, il faudra alors éclaircir les plantules un mois après la levée pour n’en conserver qu’une tous les 20 cm.
  • Ôtez les fleurs fanées pour empêcher la montée en graines des plantes.
  • Arrosez une fois par semaine.

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : les œillets d’Inde repoussent de nombreux parasites dont les nématodes. N’hésitez pas à en planter partout, même au potager !

 

 

Les stars de la sécheresse

 

Un jardin exposé au plein soleil, un sol pauvre, voire un peu sablonneux ne fera pas peur aux plantes de notre sélection qui se plairont parfaitement dans ces conditions.

 

Les gauras et les verveines de Buenos Aires pour des massifs tout en légèreté

Massif de gaura, genet, verbena boniarensis
Copyright : F. Marre – Le jardin de Marie – Rustica

Ces deux plantes vivaces en climat doux apportent de la légèreté en centre ou en fond de massif. Les petites ombelles rondes et mauves portées par des tiges érigées de la verveine de Buenos Aires se mêlent en douceur au port plus souple des gauras à floraisons pastels et ce, de mai jusqu’aux premières gelées.

  • Plantez les Verveines de Buenos Aires et les gauras d’avril à juin au plein soleil dans un sol bien drainé.
  • Arrosez le temps d’assurer la reprise, ensuite laissez faire la nature !

 

 

Les Santolines, les sédums spectabile et les gazanias pour les terrains secs et sablonneux

Sedum
Copyright : C. Hochet – Rustica

Ces trois plantes vivaces ont toutes pour particularité de supporter un sol très léger, voire sablonneux et donc très pauvre et sec.

Les Santolines au doux feuillage argenté forment de belles boules colorées de jaune durant tout l’été. Elles sont idéales pour créer de belles  bordures. Vous pourrez les associer au Sedum spectabile au port plus érigé qui formera en quelques années des touffes compactes couvertes de grosses fleurs roses attirant les papillons.

En premier plan, plantez des gazanias, dont les touffes ne dépassent pas les 20 cm de hauteur. Choisissez des coloris assortis pour un effet réussi.

  • Plantez les gazanias, les santolines et les sédums au printemps lorsque tout risque de gel est écarté.
  • Arrosez durant les 3 semaines suivant la plantation puis laissez faire la nature.
  • Supprimez les fleurs fanées sur les gazanias et les sédums régulièrement.
  • Tuteurez les lourdes tiges florales des sédums en situation venteuse.

 

Le conseil de Rustica pour Jardideco : si votre terrain est lourd et argileux, allégez la terre en faisant un apport de sable de rivière ou installez ces plantes sur des buttes.

 

Partagez cette fiche conseil !Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.